Table des matières

Le Ticket Z : qu'est-ce que c'est ?

Un des outils permettant de conserver une visibilité sur la trésorerie de votre restaurant est le Ticket Z. Davantage connu sous sa forme papier, il a évolué depuis pour être couplé aux systèmes de caisse modernes. 

Grâce aux informations collectées sur vos Tickets Z quotidiens, vous serez en mesure de connaître la répartition des ventes effectuées dans votre restaurant.

Quel est l’utilité du Ticket Z en restauration ? Comment le comptabiliser ? Quels comptes sont concernés ?

Retrouvez tous nos conseils dans cet article.

Progress bar

Step 1 of 1

Votre modèle de bilan comptable

Pour vous aider à analyser la santé financière de votre établissement, nous avons créé un modèle de bilan comptable accessible gratuitement sur Excel ou Google Sheets.

Le Ticket Z de caisse : à quoi sert-il ?

Le Ticket Z se présente sous la même forme qu’un ticket de caisse classique mais n’a pas la même utilité et ne renseigne pas les mêmes informations. 

C’est un rapport qui doit être édité chaque soir au moment de la fermeture de votre caisse enregistreuse, et qui rend compte du chiffre d’affaires effectué sur la journée. 

Vous y retrouverez le détail des ventes selon le mode de paiement utilisé (espèce, carte, American Express, chèque, ticket restaurant).

Ce que vous allez retrouver sur ce Ticket Z :

  • Le nom de votre restaurant

  • L’adresse de votre établissement

  • La date et heure d'ouverture/clôture de la caisse.

  • Le chiffre d’affaires TTC

  • Le nombre de ventes effectuées

  • Le ticket moyen

  • La répartition selon le mode de paiement choisi

  • La TVA perçue

  • Le fond de caisse initial et final

L’utilité principale du Ticket Z est qu’il vous permet d’avoir un suivi de votre activité et de surveiller de potentiels écarts de caisse. Chaque soir, éditer un Ticket Z permet de remettre votre caisse à zéro, en ayant une connaissance des pourboires obtenus, ventes qui ont pu être annulées, et donc d’avoir une vision stratégique de votre activité. Ce qui a toute son importance notamment si vous aspirez à voir votre restaurant se développer sur le long terme. 

Une bonne connaissance de vos données et de votre clientèle est d’ailleurs nécessaire si vous souhaitez augmenter les ventes de votre restaurant.

N’oubliez pas de conserver tous ces tickets Z (pendant 10 ans) puisqu’ils pourront vous être demandés lors d’un contrôle fiscal.

Comment comptabiliser vos Tickets Z ?

Pour comptabiliser le Ticket Z de caisse, il faut enregistrer les recettes et dépenses concernant votre activité sur les bons comptes (530 pour le total des ventes encaissées par exemple).

Ci-dessous, retrouvez les comptes à débiter et créditer en fonction des modes de paiement choisis et de la TVA.

Les comptes à débiter pour comptabiliser le Ticket Z

  • 581 : argent liquide

  • 582 : chèques 

  • 583 : carte bancaire

  • 584 : Tickets restaurant 

Les comptes à créditer pour comptabiliser le Ticket Z

  • 7061 : ventes à 10%

  • 7062 : ventes 20%

  • 445 711 : TVA perçue à 10%

  • 445 712 : TVA perçue à 20%

Aujourd’hui, la meilleure façon d’obtenir un rapport détaillé et facile à comprendre est de s'accompagner d'un système de caisse moderne. En plus de vous assurer la sécurisation de vos données grâce à la certification NF 525, ce logiciel spécialisé produira automatiquement des rapports (quotidiens comme mensuels), dont votre Ticket Z. 

De quoi gagner un temps précieux sur votre comptabilité, le rêve de tout gestionnaire de restaurant.

Liza Giraud