One of the best ways to get customers into your online store is through search engine optimisation, also known as SEO.
Table of contents

Comment créer un business plan pour une activité e-commerce

Les avantages du e-commerce sont devenus évidents lors de la pandémie du coronavirus. Les consommateurs ne pouvaient pas se rendre dans les magasins pour obtenir ce qu'il leur fallait, et ils se sont donc tournés vers Internet. Actuellement, 65 % des personnes âgées de 16 à 74 ans dans l'UE ont fait des achats en ligne l'année dernière.

Mais même si la COVID-19 a mis en lumière la tendance du e-commerce, ce secteur était déjà en croissance auparavant. Le marché du commerce en ligne a bondi de près de 95 milliards d'euros au cours des deux dernières années et devrait continuer à croître de manière stable. D'ici 2023, il devrait représenter 23 % des ventes mondiales de commerce de détail.

La plus forte croissance du e-commerce a été enregistrée au Royaume-Uni et en Allemagne. Près de 9 personnes sur 10 ont fait des achats en ligne au Royaume-Uni, et l'Allemagne n'est pas loin derrière. Dans les pays d'Europe méridionale, comme l'Italie et l'Espagne, on devrait atteindre 40 millions de clients de e-commerce par pays d'ici 2024.

Le nombre d'utilisateurs et le chiffre d'affaires généré ne sont pas les seules raisons qui rendent ce secteur si attrayant. Les activités en ligne sont également bien moins coûteuses à ouvrir et entretenir que des enseignes physiques. Il vous suffit de trois choses :

  • votre ordinateur ;

  • un nom de domaine, que vous pouvez acquérir pour seulement 10 € ;

  • un créateur de site web ou un spécialiste qui le créera pour vous (selon l'option que vous jugez la plus appropriée pour votre activité).

De plus, vous n'avez pas les coûts de maintenance qui vont de pair avec une entreprise physique. Lorsque vous ouvrez une boutique, vous devez payer le loyer, vérifier que les lumières restent allumées et réparer la plomberie quand celle-ci se casse. Tout ce que vous aurez à faire pour réparer une boutique en ligne, c'est chasser les bugs de temps en temps.

Lorsque vous gérez une activité en ligne, vous n'avez pas d'horaires d'ouverture. Un site web ne ferme jamais, ce qui signifie que vous pouvez vendre à vos clients 24 h sur 24. De plus, vous pouvez le lancer où que vous soyez, vu que vos clients n'ont besoin que d'une connexion Internet pour accéder à votre boutique.

Le e-commerce est une tendance en pleine croissance et aux nombreux avantages exclusifs. Nous vous avons présenté les différentes raisons pour lesquelles vous devriez lancer votre activité en ligne. À présent, nous allons vous expliquer par où commencer.

Trouver votre créneau

Votre créneau désigne les articles que vous allez proposer et le public que vous souhaitez cibler. Pour déterminer qui est votre cible, vous devez répondre à quelques questions cruciales :

  • Quels problèmes vos clients potentiels rencontrent-ils et comment vos articles peuvent-ils aider à les résoudre ?

  • Combien vos clients sont-ils prêts à payer pour votre solution ?

  • Votre solution dispose-t-elle d'un atout unique, introuvable ailleurs ?

Pour répondre à toutes ces questions, vous devez mener une étude de marché. L'étude de marché consiste à rechercher des informations démographiques telles que l'âge moyen de votre clientèle, son revenu, son niveau d'éducation, où elle se trouve et ses habitudes de navigation et de médias sociaux. Pensez également à lire les avis pour savoir ce que les clients apprécient.

Vous pouvez facilement trouver des données sur les clients en utilisant des plateformes telles que le Business Manager de Facebook. Cet outil vous permet de restreindre votre public en proposant des options pour cibler et combiner des données démographiques spécifiques comme le niveau d'éducation, l'âge ou la localisation. Vous pouvez également identifier les pages et les marques que votre public aime pour avoir une idée de ses préférences.

Quand vous cherchez à savoir comment promouvoir vos articles auprès de votre clientèle, attardez-vous sur les mots-clés populaires. Vous devez rechercher tous les termes et toutes les combinaisons de termes associés à vos articles, du plus général au plus spécifique, afin de trouver ceux qui donnent le plus grand nombre de résultats et engendrent les résultats les plus pertinents par rapport à la recherche.

Un moyen facile d'y parvenir est d'utiliser des outils de recherche de mots-clés comme Google Trends ou Google Keyword Planner, qui sont tous deux gratuits.

N'hésitez pas non plus à mener une étude de marché sur la concurrence. Voilà les informations utiles à savoir :

  • Quelles sont les autres entreprises présentes dans votre créneau ?

  • Quels sont les tarifs qu'elles pratiquent pour des articles similaires ?

  • Quels sont les avantages et inconvénients de leurs articles ?

  • Quels sont les problèmes que vos concurrents cherchent à résoudre pour leur clientèle ?

  • Quel est leur public ?

Comprendre comment vos concurrents gèrent leurs affaires peut vous aider à vous différencier d'eux et à trouver un argument plus efficace pour convaincre la clientèle de venir chez vous. De plus, étudier la concurrence peut également vous aider à définir les aspects logistiques de votre activité, comme le prix de vos articles, l'étendue de la gamme que vous souhaitez vendre et s'il est judicieux de proposer des abonnements.

Faites-vous connaître

Ce n'est pas parce que votre activité est en ligne que tout le monde peut créer un site web et décréter qu'il s'agit d'une entreprise. Tout comme pour les commerces physiques, les entrepreneurs potentiels d'une activité en ligne doivent suivre les réglementations et s'inscrire aux registres professionnels applicables.

Les réglementations générales de l'UE pour les entreprises de e-commerce sont disponibles ici. Notez que selon le pays dans lequel vous vous trouvez, vous aurez encore d'autres critères à respecter.

Pour obtenir une immatriculation professionnelle, même pour un auto-entrepreneur, l'UE propose quelques recommandations générales et pratiques standard qu'elle encourage tous les États membres à suivre. De plus, elle rassemble pour chaque pays toutes les informations de contact du service gouvernemental qui peut vous aider à lancer votre activité, afin que vous n'ayez pas à récupérer tous les formulaires par vous-même.

L'UE indique même aux propriétaires d'entreprise des pistes de financement potentielles. Divers fonds européens existent pour aider les entrepreneurs et les startups à obtenir un financement et il existe plusieurs sites où vous pouvez facilement entrer en contact avec des investisseurs potentiels, nationaux et internationaux.

Créez votre boutique en ligne

Maintenant que vous savez ce que vous vendez, à qui vous souhaitez le vendre et que le lancement de votre activité est légal, il est temps de créer votre boutique. Pour ce faire, plusieurs méthodes s'offrent à vous. Vous pouvez :

  • utiliser une plateforme de e-commerce parmi les centaines disponibles ;

  • embaucher un développeur qui créera le site web pour vous ;

  • construire le site vous-même.

Chaque option a ses avantages. Créer vous-même votre boutique en ligne est la solution idéale pour laisser libre cours à votre créativité : vous pourrez ainsi avoir une boutique exactement comme vous la souhaitez, de la palette de couleurs au choix de la police, en passant par la disposition des articles. Mais pour cela, bien sûr, vous devez avoir des connaissances en conception web et si ce n'est pas le cas, l'investissement temporel nécessaire pour construire un seul site web n'en vaut probablement pas la peine.

La deuxième option consiste à embaucher un développeur. De cette façon, vous pouvez communiquer votre vision le plus clairement possible et obtenir tout ce que vous avez imaginé pour le site web, sans avoir besoin de connaissances techniques. L'inconvénient, c'est que chaque développeur code de manière différente. Cela signifie qu'en cas de problème avec le site web, vous ne pourrez vous adresser qu'aux développeurs qui connaissent ce type de code.

La dernière option, et celle que la plupart des gens choisissent, est d'opter pour une plateforme de e-commerce. Ces plateformes sont intuitives, faciles à utiliser, et dotées d'assez de fonctionnalités et d'options pour vous permettre de garder le contrôle.

Plusieurs des plateformes de e-commerce les plus populaires sont disponibles gratuitement, ou moyennant un abonnement plutôt abordable.

Quelle que soit la méthode choisie, chaque boutique en ligne doit répondre à quelques critères de base :

  • Accessibilité : les visiteurs ne veulent pas avoir de difficultés à trouver ce qu'ils cherchent quand ils viennent sur votre site. Un fond blanc uni et une police noire sont parfaits pour la lisibilité. Essayez d'éviter les fantaisies difficiles à lire, comme une police cursive par exemple. Une disposition linéaire encourage également vos clients à parcourir votre boutique de façon naturelle, sans avoir à se déplacer latéralement pour voir les éléments un à un.

  • Intuitif : il doit être simple et rapide pour vos clients de trouver vos articles, faire leur choix et payer, ou encore de trouver des informations comme votre page de contact.

  • Articles : il va sans dire que vos articles ou services doivent être au cœur de votre boutique en ligne. Donnez des informations détaillées à votre clientèle sur le prix, le mode de livraison et les usages et avantages de vos articles. Les descriptions de vos articles doivent répondre aux préoccupations de vos clients et préciser comment vos articles vont résoudre leur souci.

Une fois votre boutique en ligne, vérifiez que tout fonctionne comme il faut. Les pages doivent s'afficher correctement sur chaque type d'appareil, les boutons doivent rediriger les visiteurs vers le bon endroit et la boutique doit être compatible avec tous les navigateurs.

Partagez l'info

Il est inutile d'ouvrir une boutique en ligne si personne ne la connaît. Vous vous souvenez de tous ces clients sur lesquels vous avez fait vos études de marché ? Le moment est venu de les avertir de votre existence. Si vous avez déjà des clients, commencez par les informer que vous avez ouvert une boutique en ligne.

Avec les réseaux sociaux, vous pouvez trouver de nouveaux clients en consultant ce que les gens suivent et en utilisant de la publicité ciblée. Tant Facebook qu'Instagram vous permettent de créer des publicités ciblées en fonction de l'endroit où vos clients passent leur temps.

Vous pouvez tirer profit du Business Manager de Facebook pour déterminer la meilleure manière de structurer et de cibler votre publicité, tandis que sur Instagram, les stories et les lives vous permettent de montrer votre créativité et vos articles. Vos clients peuvent ainsi s'imaginer en train de les utiliser.

Facebook et Instagram soient les deux plus grands réseaux sociaux pour faire la promotion de votre boutique, mais ne négligez aucune plateforme pour votre publicité. Twitter est aussi un réseau social majeur. Sur Twitter, essayez d'engranger le plus de followers possible en suivant des comptes ayant un lien avec votre activité et en participant à chaque discussion pertinente pour augmenter votre visibilité.

Ne sous-estimez pas la puissance du marketing par e-mail. Vous pouvez composer une liste d'e-mails en récupérant les adresses e-mail des visiteurs de votre site par le biais d'un bouton d'inscription, puis en créant une newsletter pour tenir vos clients au courant des offres, leur proposer des réductions ou pour cibler personnellement les clients. Le marketing par e-mail est un moyen simple et économique d'améliorer la rétention client.

Maintenant que vous connaissez les étapes pour réussir votre lancement de boutique en ligne, qu'attendez-vous pour commencer ? Il n'a jamais été aussi facile de créer une activité en ligne, en complément de votre boutique physique ou pour gérer une entreprise directement depuis votre ordinateur. Tirez-en le meilleur parti en vous lançant en ligne dès aujourd'hui.

Voulez-vous créer une boutique en ligne gratuite avec SumUp ? Créez un profil dès maintenant pour vous lancer.

Lancez-vous

Max Elias